Les entreprises pharmaceutiques doivent pouvoir compter sur des traductions de qualité et précises. Ils représentent un avantage concurrentiel clé lors de l’ouverture de nouveaux marchés. En plus des documents relatifs aux procédures d’approbation nationales, les documents de marketing et de vente, les sites Web et les matériaux d’emballage doivent être adaptés sur le plan linguistique et aussi précisément que possible. C’est pourquoi les entreprises doivent être encore plus prudentes dans le choix d’un fournisseur de services approprié.

Les traductions médicales sont parmi les projets de traduction les plus exigeants par excellence, car la terminologie médicale est caractérisée par des synonymes et des abréviations qui sont presque incompréhensibles pour les traducteurs inexpérimentés. Les termes techniques qui sont très similaires dans la langue source et la langue cible sont une tentation supplémentaire pour les mauvaises traductions.

Un autre risque dans la traduction des textes pharmaceutiques est le transfert incorrect des quantités. C’est pourquoi les entreprises pharmaceutiques, en particulier, sont particulièrement exigeantes quant à la qualité de leurs traductions et, par conséquent, de leurs prestataires de services de traduction. Les points suivants décrivent les aspects essentiels d’une traduction pharmaceutique réussie.

Informations détaillées

Toute traduction de qualité commence par un rapport complet et détaillé, car pour qu’un traducteur puisse travailler avec succès sur le texte, il a besoin d’informations de base importantes : Qui est le public cible ? Quelle est la terminologie à utiliser ? Y a-t-il des traductions antérieures ? Quel est l’objectif de la traduction aujourd’hui ? Le traducteur obtient les informations nécessaires avec lesquelles il peut produire un texte qui répond aux exigences respectives.

Les entreprises pharmaceutiques sont également souvent confrontées au défi de devoir rechercher dans de grands volumes de texte en peu de temps, puis de traduire les passages pertinents. Si, par exemple, un médicament est suspecté d’avoir un effet secondaire grave, des centaines, voire des milliers de rapports de médecins doivent être vérifiés dans un délai très court, puis les passages pertinents doivent être traduits pour être soumis aux autorités réglementaires nationales. Chez MedLink, nous disposons d’un logiciel spécialisé qui recherche automatiquement des termes définis dans les textes.

Précision médicale

Les dépliants, par exemple, doivent être traduits avec une précision particulière. Une différence de médication due à une traduction incorrecte peut avoir de graves conséquences. Par conséquent, non seulement les brochures sont traduites presque mot à mot dans la langue cible par un locuteur natif, mais le bureau de traduction les retraduit pour être sûr.

Les termes médicaux doivent être traduits de manière cohérente, c’est-à-dire toujours de la même façon. Chez MedLink, nous garantissons la cohérence terminologique en gérant des mémoires de traduction personnalisées. Nous regroupons les traductions effectuées jusqu’à présent dans un programme de traduction et créons une base de données pour les textes futurs. De là, il est possible de voir comment les termes ont été traduits jusqu’à présent et quelles formulations ont été utilisées. De cette manière, un fichier spécifique à l’entreprise est créé, qui devient de plus en plus précis au fil du temps, ce qui garantit également la cohérence des travaux ultérieurs.

Niveaux de qualité des corrections

Selon la norme ISO 17100, il existe plusieurs niveaux de qualité pour la relecture des traductions : de la simple vérification par le traducteur spécialisé lui-même jusqu’au niveau le plus élevé, traduction plus relecture. Dans ce cas, un correcteur bilingue révise le texte en comparaison constante avec le texte original. Cela est possible grâce à un programme informatique qui affiche ensemble les phrases originales et traduites. Une comparaison avec la terminologie définie ainsi qu’avec les annuaires spécialisés fait également partie du processus.

Dans tous les cas, les entreprises pharmaceutiques doivent insister sur le plus haut niveau de qualité possible afin de pouvoir garantir des traductions sans erreur.

Des services compréhensibles

Pour se conformer aux exigences des autorités sanitaires, les traductions et tous les autres dossiers de médicaments dans le secteur pharmaceutique doivent être entièrement traçables pendant au moins cinq ans. Cela s’applique non seulement à la terminologie et aux fichiers utilisés, mais aussi au traducteur et au correcteur responsables, ainsi qu’à leur expérience et à leurs qualifications. Les prestataires de services de traduction professionnels collectent ces informations dans un système de gestion de la relation client (CRM).

Lorsque des textes tels que des informations confidentielles sur des patients, des formulations de médicaments et des résultats de tests critiques pour l’entreprise sont envoyés à la traduction, nous veillons à ce que nos données soient protégées à tous les niveaux. Ceci s’applique aux traducteurs respectifs ainsi qu’à l’informatique utilisée. Les accords de confidentialité des traducteurs doivent être traçables, ainsi que le transfert crypté des informations et le respect de la réglementation espagnole en matière de protection des données.

Par conséquent, afin de fournir des traductions cohérentes et de haute qualité dans l’industrie pharmaceutique, il est conseillé de mandater un prestataire de services de traduction qui n’emploie que du personnel hautement qualifié ayant une grande expérience de l’industrie et des qualifications spécifiques au secteur pharmaceutique.